Prendre soin de son toit vert

Vous avez envie de créer une maison urbaine végétale, mais vous hésitez en pensant à l’entretien de votre toit végétal ? Sachez qu’entretenir son toit vert n’est rien par rapport aux différents avantages que vous pourrez en tirer.

Prendre soin de son toit vert

Apporter plus de verdure sur sa toiture est un geste écologique qui permettra de préserver l’environnement assez saturé dans les grandes villes. C’est également une meilleure option si vous rêvez de conférer une touche verdoyant dans votre bâtiment peu spacieux. Le toit végétalisé sera, en plus, une solution d’isolation thermique très efficace pour votre toiture. Pour l’entretien qui vous inquiète, rassurez-vous, cela n’a rien de compliqué. Si vous avez les mains vertes, vous y parviendrez facilement.

L’arrosage de sa toiture verte

En général, le toit végétal est livré avec un système d’arrosage automatique de goutte-à-goutte ou par aspersion. En plus, les plantes utilisées ont dans la majorité des cas la capacité de résister à la sécheresse. Vous n’aurez donc pas besoin d’arroser à la main, sauf en cas de fortes chaleurs estivales ou sauf si le toit s’expose trop au soleil et au vent. Dans ces situations, les plantes réclament plus d’eaux pour se développer. C’est, en plus, indispensable parce que le substrat est d’une faible épaisseur. Il devient sec rapidement. L’arrosage se doit tout de même d’être modéré et ponctuel.

Nourrir son toit végétalisé

Comme toutes les plantes dans le jardin, le toit végétalisé doit également être nourri pour croître. Vous aurez donc intérêt à fertiliser vos espèces, surtout les plus fragiles. Au moins une ou 2 fois par an, ajoutez de l’engrais et des nutriments sur votre toiture verte. C’est surtout nécessaire pendant la première année. Il est possible de le faire directement à la main, surtout si vous préférez les engrais naturels. Mais la manière la plus efficace reste l’ajout des engrais et des nutriments dans l’eau d’arrosage. Le système d’arrosage diffuse progressivement les substances qui sont déjà diluées dans l’eau. Ces produits s’infiltrent dans ce cas directement dans le sol pour être absorbés par les plantes.

Enlever les mauvaises herbes

Les mauvaises herbes peuvent pousser sur votre toit végétal. Vous aurez donc l’obligation de les enlever afin de garder l’aspect lisse et tapissé de votre revêtement de toiture. C’est également incontournable pour assurer la bonne croissance des plantes. Pour cela, retirez ces plantes indésirables à la main. Ce ne sera pas compliqué parce que la profondeur des racines est moins importante. N’oubliez pas non plus d’enlever les plantes mortes et de les remplacer par de jeunes espèces. Enfin, pensez à bien nettoyer la surface, en enlevant les résidus apportés par le vent.

Confier l’entretien de son toit à un professionnel

Vous n’avez pas assez de temps pour entretenir votre toit végétalisé ? Vous n’avez pas l’âme d’un bon jardinier et vous n’êtes pas sûr(e) de réussir l’entretien de votre toiture verte ? La solution est simple : faites appel à un paysagiste professionnel pour faire le travail à votre place. Il pourra entretenir votre toit vert périodiquement, selon l’accord stipulé dans le contrat. Ce spécialiste pourra également partager avec vous son expérience pour garder l’esthétique de votre toiture durablement. Il vous conseillera sur les meilleures solutions à adopter pour assurer la croissance de vos plantes. Dans l’annuaire, découvrez le professionnel qui correspond à vos besoins et à vos critères.

Pour en savoir plus :
Histoire de Jardin