Installer un toit végétal

Une nouvelle toiture commence à faire son apparition à la place des toitures pointues ou en pente : le toit végétal. Cette tendance est surtout utilisée en ville car elle permet de disposer de plus d’espace de vie à l’extérieur en optimisant au maximum les mètres carrés disponibles. Vous souhaitez réaliser une maison urbaine végétale et ne savez pas comment vous y prendre ? Le guide ci-dessous vous donne les explications essentielles à la réussite d’un toit vert.

Les deux types de toitures végétales

Un toit vert a pour but de protéger des intempéries et il présente aussi l’avantage d’isoler de la chaleur et du froid. On distingue deux catégories de toit végétal :

  • la toiture extensive ;
  • la toiture intensive.

Les toits pourvus d’une végétation extensive peuvent être réalisés par des amateurs. Ils correspondent parfaitement aux sols pauvres, l’arrosage n’est donc pas obligatoire. Pour réaliser ce type de toiture, vous devez installer un substrat avec une épaisseur comprise entre 5 et 15 cm.
Pour réaliser un toit avec une végétation intensive, il faut obligatoirement faire appel à un professionnel. Ces types de toit correspondent à des jardins suspendus. On les nomme également toits-terrasses. Cette fois, un système d’arrosage devra être installé et le substrat devra faire au minimum 15 cm d’épaisseur.
En ce qui concerne l’isolation, une toiture végétale dispose de nombreux atouts : elle protège des écarts de température ainsi que des courants d’air. De plus, elle propose une bonne isolation phonique.
Un bâtiment recouvert de plantes possède une bonne résistance au feu et présente un intérêt écologique puisque les végétaux se chargent d’absorber les particules toxiques en suspension dans l’air comme celles de carbone et de plomb et baissent ainsi le niveau de pollution.
De plus, le pollen et les poussières présents dans l’air vont s’imprégner dans les plantes de la toiture végétalisée et permettre ainsi d’augmenter le taux d’humidité de l’air, ce qui est favorable pour combattre la pollution citadine.

Comment installer une toiture extensive ?

Si vous voulez réaliser vous-même votre toit vert, vous devez impérativement respecter les normes d’installation.
En effet, vous devez faire en sorte que la pente soit au minium de 5 degrés et celle-ci ne doit pas excéder 35 degrés. N’oubliez pas d’installer un dispositif anti-glissement.
Veillez à mettre en place une étanchéité en limitant le nombre de joints. Pour ce faire, installez une bâche EPDM. Certains modèles spécialement dédiées aux bassins feront l’affaire également.
Pensez aussi à installer un système de drainage avec des briques concassées ou de l’argile expansée par exemple.
Mettez un voile qui empêchera les racines de proliférer avec un feutre ou une matière géotextile.
N’oubliez pas d’ajouter un substrat dont l’épaisseur sera comprise entre 7 et 15 cm afin de retenir l’humidité.
Enfin, sachez qu’un toit végétal peut peser très lourd, de l’ordre de 350 kg/m2. La surface de maintien devra donc être particulièrement solide pour être capable de supporter la toiture végétalisée.

Comment entretenir un toit végétal et quelles plantes choisir ?

Le chiendent et les mauvaises herbes risquent de s’installer la première année. Vous allez donc devoir les retirer à la main. Désherbez au moins 3 fois par an pour éviter qu’elles ne deviennent trop envahissantes et ne finissent par étouffer vos plantes. Enlever aussi les déchets végétaux.
Mettez de l’engrais au printemps et arrosez lorsqu’il fait chaud. L’humidité contenue dans le sol du toit vert a tendance a se dessécher relativement vite en été à cause de l’épaisseur réduite du substrat.
Concernant le choix des végétaux, mettez des plantes vivaces et des arbustes qui nécessitent peu d’arrosage, maintiennent le sol bien stable et s’accommodent bien avec un sol pauvre en minéraux.
Choisissez les plantes en fonction de la région où vous vivez, climat tempéré, méditerranéen… Faites en sorte que les couleurs des végétaux soient en parfaite harmonie et privilégiez des plantes type sédum qui fleurissent tardivement et dont le feuillage est résistant.
N’hésitez pas à faire appel à un professionnel pour vous conseiller.

Histoire de Jardin