Nos conseils pour la culture de vos fleurs en pot

Mettre une fleur en pot n’est pas difficile en soi en suivant quelques règles de base. Une fleur en pot n’aura pas les mêmes besoins en entretien (arrosage, engrais, etc.) par rapport à une plante en pleine terre, qui puise elle-même l’eau et les nutriments dont elle a besoin dans le sol.
Les éléments à prendre en compte pour cultiver en pot ou en jardinière sont le matériau du pot, sa largeur et sa profondeur. Celle-ci est particulièrement importante, car elle favorise un enracinement optimal de la plante.
Pratiquement toutes les fleurs se développent très bien en pot si leurs besoins sont respectés. Suivez nos conseils pour cultiver vos fleurs en pot.

Comment choisir un pot adapté à vos plantes fleuries?

Plusieurs matériaux sont disponibles sur le marché, qui présentent chacun des avantages et des inconvénients. L’essentiel dans le choix du pot, du bac ou de la jardinière est qu’il possède des trous pour le drainage, primordial pour éviter que les racines de la plante pourrissent.
La profondeur du pot revêt une importance particulière, car elle doit être proportionnelle aux racines de la plante fleurie. La règle générale est que la profondeur du pot doit être plus ou moins égale au tiers de la hauteur de la plante à maturité (par exemple, une plante de 1 m de hauteur devra être replantée dans un pot d’au moins 35 cm de profondeur).

Les pots ou bacs en terre cuite

Les pots en terre cuite sont souvent plébiscités pour leur esthétique, leurs formes et couleurs variées.
La terre cuite est un matériau poreux qui permet l’évaporation de l’eau à travers les parois du pot. Il convient bien aux plantes qui préfèrent un substrat sec.
Le poids du pot en terre cuite est important, ce qui favorise une bonne stabilité de la plante. L’inconvénient des pots en terre cuite est leur fragilité.

Les pots ou bacs en plastique

Les contenants pour plantes en plastique sont généralement fabriqués en PVC ou en résines de synthèse. Ils sont plus légers que la terre cuite et leur prix est plus bas.
Le plastique est résistant et se lave facilement. Il est également moins sensible au gel. Ils conviennent bien aux plantes qui préfèrent un terreau humide.

Les bacs ou les jardinières en bois

Souvent en bois exotique et autoclave, les bacs ou jardinières en bois sont esthétiques et moins lourds que ceux en terre cuite. Le bois favorise l’évaporation de l’eau, résiste à l’humidité et au gel.

Les pots et bacs de grès ou en pierre reconstituée

Le grès et la pierre reconstituée sont des matériaux généralement utilisés pour les contenants de grande taille. Solides, mais lourds, ils sont difficiles à déplacer.
Ce type de contenant convient aux plantes vivaces ne craignant pas le froid et aux plantes au feuillage persistant comme le bambou, le buis, l’oranger du Mexique ou encore les annuelles.

Le drainage du pot ou de la jardinière

Afin que votre plante fleurie reçoive juste la quantité d’eau dont elle a besoin, il vous faudra remplir le fond du pot avec un lit de billes d’argiles sur un quart de la hauteur du pot. Ces billes évitent que les racines pourrissent dans l’eau stagnante au fond du pot.
Les pots à réserve d’eau n’ont pas besoin de billes de drainage, car la réserve d’eau régule l’eau contenue dans le fond du pot.

Quelle terre pour vos fleurs en pot?

Il est important de toujours prévoir une couche de drainage au fond du pot : billes d’argile, graviers ou petits cailloux.
Dans l’idéal, le substrat à ajouter devrait être constitué de sable grossier, de compost, de terre de jardin et de terreau de remplissage.

Quel entretien pour vos fleurs en pot?

Les fleurs en pot ont besoin d’un arrosage plus fréquent que les plantations en pleine terre, car les pots exposés au soleil captent la chaleur pour ensuite évaporer l’eau du substrat.
Un apport régulier d’engrais est recommandé, en particulier pour les arbustes afin d’enrichir le substrat, ce qui favorise la croissance de la plante. Des engrais spécifiques existent pour chaque variété de plantes.
De plus, les plantes fleuries ont besoin d’être rempotées environ tous les 3 ans dans un pot légèrement plus grand que le précédent. N’hésitez pas à faire des apports de substrat lorsque le niveau de la surface du pot diminue.

Comment protéger vos pots de fleurs des intempéries?

La température du substrat d’une plante en pot est environ 2 degrés inférieurs à celle de l’air environnant en raison de l’évaporation d’eau. Les fleurs en pot sont donc plus sensibles aux basses températures.
Pour les protéger, il vous suffit d’adopter des gestes simples. Si vous disposez d’un local non chauffé, mais abrité du gel, vous pouvez rentrer vos pots l’hiver.
Si vous ne disposez pas de cet abri, il vous faudra :

  • déplacer vos pots vers un mur;
  • placer du papier journal ou du papier bulle sous les pots;
  • recouvrir les plantes d’un voile d’hivernage;
  • paillez le pied des plantes en pot;

Veillez également à protéger vos fleurs d’un ensoleillement excessif l’été.

Les rosiers : une variété de fleurs qui aime la vie en pot

Certaines variétés de rosiers ont un système racinaire spécialement conçu pour la plantation en pot, en bac ou en jardinière sur les balcons et les terrasses.
Pour mettre un rosier en pot, il est important de veiller à choisir un pot ou un bac avec une profondeur d’au moins 50 cm. Les rosiers possèdent un enracinement important. Certaines variétés de rosiers (rosiers tiges et rosiers grimpants) auront besoin de 60 à 80 cm de profondeur pour le développement optimal de leurs racines.
Le pot doit être percé sur son fond pour le drainage. Disposez un mélange de terre, de terreau et de billes d’argiles sur 5 à 10 cm. Placez ensuite le rosier au centre du pot et complétez par du terreau.
Le rosier nécessite un arrosage et un apport d’engrais réguliers. Après quelques années, le substrat doit être entièrement renouvelé afin de favoriser la floraison de vos rosiers.

Les plantes annuelles sont idéales pour la culture en balconnière ou en suspension. Elles vous offrent une explosion de couleurs éclatantes et elles fleurissent en toute saison, vous garantissant un joli balcon ou une belle terrasse toute l’année.

Histoire de Jardin