Faire son compost soi même

L’entretien du jardin ne consiste pas uniquement à entretenir les diverses plantes. Il s’agit aussi d’entretenir le sol pour que ce dernier puisse fournir les nutriments nécessaires pour le développement de vos fleurs et de vos plantes. Le compost fait est un excellent élément pour améliorer la qualité de votre sol, en plus de ses nombreux autres avantages. Découvrez la recette à faire soi même pour votre potager.

La composition du compost

Tout compost contient trois ingrédients basiques :

  • de la matière morte, comme du feuillage sec, de la paille, ou encore des branches sèches et des brindilles,
  • de la matière verte, comme de la tonte de gazon, des épluchures de fruit, du marc de café ou encore des déchets végétaux,
  • de l’eau dont la quantité doit être précise.

Votre pile de compost doit posséder la même quantité de matière organique morte et de matière verte. Il vous faudra aussi alterner des couches de matières organiques de même provenance, par exemple en disposant une couche de bois, puis des épluchures de légumes, puis du marc de café, etc. La matière morte fournira le dioxyde de carbone, tandis que la matière verte produira du nitrate. Enfin, l’eau hydratera le tout pour faciliter la décomposition.

Il faut cependant faire attention, car certains éléments ne doivent pas être inclus dans votre pile de compost comme les produits laitiers, les déchets gras, contenant des produits chimiques ou malades. Enfin, les déchets d’animaux ne sont pas à inclure dans votre compost.

L’utilité du compost

Le compost est un produit organique qui est ajouté au sol pour améliorer le développement des plantes. Nos déchets alimentaires constituent environ 30 % de nos ordures. Ainsi, il est préférable d’utiliser ces 30 % pour les recycler et en faire du compost.

Cela aura pour effet de :

  • enrichir le sol, tout en maintenant son humidité et en prévenant les maladies de plantes,
  • réduire l’utilisation d’engrais chimique,
  • améliorer la production de bactéries utiles et de champignons qui favoriseront la transformation de la matière organique en humus, un matériau riche en minéraux,
  • réduire l’émission de méthane et d’empreinte carbone.

Comment faire du compost

Découvrez comment faire du compost qui est une des meilleures recettes pour son potager. Il existe deux types de moyens pour faire du compost, en utilisant votre cours ou en créant un compost à l’intérieur de votre maison.

Pour faire du compost dans votre cours, choisissez un endroit à l’ombre, mais près d’un point d’eau et creusez-y une fosse ou implantez-y votre bac. Ajoutez la matière morte et verte, en vous assurant d’avoir haché ou déchiqueté les gros morceaux et en les empilant. Humidifiez les matériaux secs, au fur et à mesure qu’ils sont ajoutés. Enfin, lorsque votre tas de compost est établi, mélangez-y le gazon et enterrez les épluchures de fruits et légume sous le compost. Pour garder l’humidité dans la fosse ou le bac, vous pourrez le couvrir d’une bâche.

Vous pourrez utiliser un type spécial de bac pour faire du compost à l’intérieur. Vous en trouverez dans des quincailleries ou des magasins de jardinage. N’oubliez pas que votre bac à compost n’est pas un bac à ordure, il ne faut pas y jeter n’importe quoi.Un bac à compost bien géré n’attirera pas les parasites ou les rongeurs et ne sentira pas mauvais. Votre compost devrait être prêt dans deux à cinq semaines.

Histoire de Jardin