Les plantes dépolluantes pour son intérieur

Purifier l’air de votre intérieur est un geste à adopter quotidiennement. Il est évidemment de bon ton d’aérer correctement en ouvrant grand les fenêtres pendant au moins 45 minutes par jour mais cela peut être contraignant. Pour aider votre air à se renouveler et se purifier, les plantes dépolluantes et facile d’entretien vous seront d’un grand secours.

Gros plan sur la plante araignée

En provenance directe des forêts tropicales, la plante araignée est reconnaissable entre mille. Cette plante vivace possède un très beau feuillage persistant et se retrouve très fréquemment mise en valeur dans les intérieurs modernes. La plante araignée fait partie de ces végétaux qu’il est difficile de faire périr. Elle est donc idéale pour les jardiniers débutants, comme les passionnés. Ses racines ont une grande capacité de stockage d’eau pour faire face aux périodes de sécheresse. Elle se place indifféremment dans une pièce de vie comme dans une salle de bains car elle s’adapte facilement aux taux d’humidité importants. Dans votre intérieur, la plante araignée vous fera bénéficier de ses propriétés dépolluantes. Ses feuilles absorbent entre autres :

  • le monoxyde de carbone
  • le benzène
  • le formaldéhyde

Découvrez aussi l’aloé verra

L’Aloé Vera est davantage connu pour ses propriétés cosmétiques que pour son pouvoir dépolluant et pourtant, il mérite d’être mis en avant dans ce domaine. Visuellement, il s’agit d’un végétal intéressant. Originaire des zones arides africaines, ses feuilles persistantes s »enchevêtre pour former un ensemble exotique et très esthétique. Concrètement, 90% des formaldéhydes que l’on retrouve dans l’air ambiant sont absorbés par l’Aloé Vera; ce qui fait de cette plante l’un des meilleurs choix pour dépolluer votre intérieur.

Coup de projecteur sur la langue de belle mère

Les plantes d’intérieur absorbent bien des impuretés et libèrent en retour de l’oxygène. Ce système de purification naturel est très recherché mais encore faut-il choisir les bons végétaux, à savoir ceux qui allient de très bonnes capacités dépolluantes et une bonne résistance. Ce détail permet aux débutants de profiter de cette aubaine. La langue de belle mère, connue aussi sous le nom de Sansevieria Trifasciata est l’une des plantes dépolluantes les plus efficaces. Ses superbes feuilles montant fréquemment entre 40 cm et 1 mètre de hauteur jouent leur rôle à la perfection. Le benzène et le monoxyde de carbone sont captés par la plante en grande quantité. Cette dernière rejette ensuite de l’oxygène. Résistante, elle se place dans une chambre, un salon ou une cuisine.

Bien choisir les plantes pour son intérieur

Le nombre de plantes d’intérieur est impressionnant mais seule une petite partie d’entre elles possèdent cette caractéristique spécifique. Parmi les plantes dépolluantes disponibles sur le marché, certaines sont plus simples à maintenir en pot. Les critères qui doivent guider votre choix sont les suivants :

  • Résistance importante à une privation d’eau (les débutants oublient souvent d’arroser régulièrement leurs plantes)
  • Capacité à s’adapter à une grande amplitude thermique (entre 10 et 30°C dans l’idéal)
  • La présence d’un feuillage persistant car c’est lui qui assure la purification de l’air

Les plantes faciles d’entretien sont tout de même plus nombreuses qu’on ne l’imagine, il serait dommage de passer à côté de leurs bienfaits par peur d’échouer. Une fois que vous en aurez sélectionner plusieurs, laissez-vous séduire par le feuillage le plus dense ou le plus coloré et commencer à apprécier votre nouvel environnement, sain et purifié.

Pour en savoir plus :
Histoire de Jardin