Cultiver sous serre

Tous les jardiniers ont rêvé secrètement un jour de posséder une serre. En effet, cette dernière offre aux légumes la lumière et la chaleur dont ils ont besoin. D’autant plus qu’elle offre à chacun la possibilité de cultiver pendant toute l’année, même en hiver. Alors, comment installer une serre ? Quels sont les avantages de ce type de culture ? Retrouvez dans cet article les astuces pour son jardin potager sous serre ainsi que les différentes techniques pour planter et maintenir les légumes à la bonne température.

Cultiver sous serre

La technique de la plantation sous serre peut être adaptée par chacun. Même dans les régions les plus fraîches, ce type de culture permet de planter des légumes ou des espèces dont les chances sont nulles pour croître en pleine terre.

Les différents avantages d’une serre

Si vous hésitez encore à adopter ce type de culture, sachez que les avantages qui s’offrent à vous en cultivant dans une serre sont nombreux entre autres :

  • La réussite d’une grande diversité de culture : la vocation première de la culture sous serre, c’est avant tout parce qu’elle permet de créer un microclimat. En effet, dans une serre, la température a tendance à augmenter rapidement, la chaleur est relative et les légumes sont protégés du froid. Ceci dit, ils sont moins soumis aux aléas climatiques : gel, vent, forte pluie, etc. D’un autre côté, par rapport aux légumes cultivés en plein air, les variétés sous serre ont un rendement et une précocité qui sont grandement améliorés. Ceci est dû par le fait qu’avec une serre, vous aurez la possibilité de maintenir une température favorable au développement de vos potagers.
  • L’allongement des saisons : le printemps est la période favorable à la plantation et la récolte. En optant pour la culture en serre, vous aurez l’opportunité d’allonger cette période et étalerez la récolte de vos légumes.
  • Une meilleure protection des légumes contre les maladies : le bémol de planter le potager à l’extérieur, c’est qu’il est exposé non seulement aux aléas climatiques, mais également aux diverses maladies. La culture en serre par contre, permet de protéger ses cultures efficacement. Si jamais une tomate, un melon ou une aubergine est affecté par des champignons, vous pourrez l’enlever avant que la maladie ne prolifère et aspergez le reste de votre potager avec du fongicide.

Réussir la culture sous serre

Pour installer une serre, vous avez deux options : soit vous la fixer à même le sol, soit vous la poser sur une dalle. L’avantage de l’installer à même le sol, c’est que vous pourrez travailler la terre tout en apportant directement les amendements. Par contre, si cette dernière est posée sur une dalle, vous devrez effectuer une culture en pot et utiliser des carrés potagers en bois.

L’astuce pour bien réussir votre culture en serre, c’est de toujours laisser de l’espace entre vos différentes plantations. Aussi, pour favoriser la pollinisation, pendant les beaux jours, laissez les portes de la serre grandes ouvertes pour que les agents pollinisateurs puissent faire leur travail. D’un autre côté, vous pouvez effectuer la pollinisation manuellement.

Côté entretien, n’oubliez pas de tailler régulièrement les feuilles jaunies de vos plantes. Vous pourrez ainsi avoir un meilleur contrôle sur leur expansion et vérifier l’éventuelle présence de parasites ou champignon.

Pour les types de légumes à cultiver sous serre, le choix est vaste. Il y a par exemple la tomate, le concombre, l’aubergine, les melons, les salades, les brocolis, les épinards, les carottes, les radis, etc. Vous pouvez aussi planter des fruits, mais seulement, il faudra vérifier de très près leur développement.

Histoire de Jardin