Le jardin italien et ses bassins

Dans la foulée de nos articles portant sur les jardins du vieux continent, voici un tour d’horizon du jardin à l’italienne. Des paysages à la fois sophistiqués et simples surprennent par leurs bassins enchanteurs parsemés de fontaines de jardin, tels des joyaux raffinés.

Les principales caractéristiques de ces espaces ouverts

Ces jardins sont caractérisés par des plans majoritairement horizontaux, aménagés en terrasses, et dotés d’une végétation soigneusement taillée. Les lignes géométriques sont accentuées par des parterres de végétaux : buis, grenade, genévrier, lavande, bougainvilliers, amandier doux, chêne vert, mandarinier, laurier noble, if et des oliviers composent ces jardins.

Un jardin relié aux grands espaces

Les jardins à l’italienne donnent lieu sur des vues lointaines. Ils sont conçus tels des tableaux. Ils constituent un point de rencontre entre l’essence d’un lieu et un espace vert étendu. Ainsi, les panoramas de la campagne italienne composés de collines verdoyantes et de champs paisibles sont encadrés par un feuillage d’arbre.

Ces jardins harmonisés avec des espaces ouverts se transforment en de belles peintures paysagistes toscanes ou florentines. Les jardins à l’italienne sont aménagés sur des terrains en pente, avec des terrasses autour des villas, afin que les usagers et visiteurs profitent au maximum du panorama.

Lien entre terre et ciel

De grands bassins servent de lien entre terre et ciel. Les jets d’eau et sculptures sont valorisés par des dénivelés. Qu’il s’agisse d’une piscine ou d’un bassin, il n’est plus question de se demander si l’on plonge dans l’eau fraîche ou les nuages ! Ces rectangles de couleur bleu saphir, tels des miroirs, mettent en valeur le reflet d’une silhouette de cyprès ou pins, tout en contrastant avec l’azur d’un ciel épuré.

La présence d’eau, mais également celle de petites statues et de pierres confèrent un équilibre entre le règne végétal et minéral. Bassins, cascades et fontaines complètent les lignes géométriques et perspectives.

Des haies formées par des oliviers

Des oliviers au feuillage argenté servent à créer un écran de végétation, afin d’isoler légèrement. Ces végétaux ne coupent toutefois pas pour autant du paysage environnant.

Des monochromes mis en valeur par quelques touches colorées

Haies buissonnantes, massifs taillés, tapisseries de buis, pelouses vertes : ces espaces monochromes déclinent une subtile palette de tonalités de verts. Dans ces aménagements, les fleurs aux couleurs plus vibrantes sont positionnées avec parcimonie pour raviver le jardin de leur flamboyance. Par exemple, des rosiers embaument l’air tout en ajoutant de la beauté à des tableaux de verdure déjà somptueux.

Un jardin secret

Au cœur de toute cette beauté, au-delà de tours et détours de massifs taillés et de topiaires magnifiques, se trouve souvent aménagé un lieu secret. Ce n’est qu’au hasard d’une promenade que se découvre ce recoin caché, le fameux jardin secret des jardins à l’italienne.

L’art topiaire

Le jardin italien est marqué par des plantes sculptures et l’art topiaire. Les lignes du jardin sont dynamisées par des massifs taillés. Les haies de buis se prêtent particulièrement bien à ce jeu, et laissent éclater leur verdure d’une splendeur de perfection.

Sol et climat particulier

Ce type de jardin ne se reproduit pas aisément partout dans le monde, étant donné que les végétaux qui le composent requièrent un climat adapté et un sol spécifique. Toutefois, il est possible de remplacer les végétaux traditionnels par d’autres qui s’acclimatent mieux à d’autres régions que celles de l’Italie.

Histoire de Jardin