Le jardin zen japonais

Aménager un style zen dans votre jardin japonais est une tâche qui semble difficile. Cependant, en gardant à l’esprit quelques règles et principes de base de conception, et en choisissant les bonnes plantes, vous pourrez disposer d’un endroit paisible pour méditer ou juste pour admirer le paysage. Les jardins japonais traditionnels et les jardins japonais pour le thé sont des espaces aménagés de manière artistique pour amplifier la beauté de l’environnement extérieur des jardins à travers le monde. Pour que vous gardiez des sentiments de sérénité en contemplant votre jardin, voici donc quelques conseils.

Les végétaux typiques retrouvés dans le jardin japonais

Le Japon est réputé pour sa topographie montagneuse, ce qui implique l’existence d’une grande variété de plantes. Comme toutes les plantes, certaines sont plus belles au printemps, alors que d’autres nécessitent un climat froid et sec. Voici donc des végétaux typiques à inclure dans votre jardin zen japonais.

  • Les azalées sont cultivées depuis des siècles dans les jardins nippons. Elles sont appréciées pour leurs fleurs printanières de toutes les couleurs.
  • Le bambou, qui est dorénavant présent dans les jardins du reste du monde. Au Japon, leur bois est utilisé dans de nombreux domaines, notamment pour la maison et les clôtures.
  • Le camélia est une fleur qui se démarque par sa longue vie, avec ses grandes et magnifiques fleurs colorées.
  • Le cerisier japonais est aussi une icône de la culture nippone. S’il est possible d’en inclure un dans votre jardin, il ne faut pas hésiter. Ces arbres sont réputés pour leur magnifique aspect en printemps.
  • L’hostas est une plante vivace qui arbore tous les jardins japonais.
  • Les Hortensias sont des plantes ornementales populaires au Japon, surtout le type macrophylla qui change de couleur en fonction de l’acidité du sol.
  • L’iris est une fleur à planter près de votre point d’eau, à cause de ses besoins en humidité.
  • Enfin, si vous aménagez un étang ou un bassin, veillez à incorporer des lotus.

Les lampions, et les pas japonais, des décorations importantes dans la culture nippone

Les lampions témoignent la culture japonaise et bouddhiste. Ils représentent des mythes, ou des esprits de la nature. Ces lampions sont généralement faits de roche et de pierre, qui sont des éléments importants dans le jardin japonais. Ces lampions possèdent un design unique, propre à la culture japonaise.

Le jardin japonais est un style qui se veut minimaliste. Ainsi, l’utilisation de nombreuses lanternes est déconseillée. Leur place doit être stratégique, pour se fondre dans l’environnement. Elles sont généralement placées près d’un sentier ou d’un point d’eau. Le jardin japonais est en effet aménagé selon le paysage qui l’entoure.

À part les plantes et les lanternes, la culture japonaise inclut aussi l’utilisation de sentiers pour la promenade. Les pas japonais sont un sentier qui est le plus souvent fait de plaques d’ardoise déposées de manière stratégique ou ordonnée pour permettre le déplacement dans le jardin. Ces pas japonais sont ainsi ordonnés pour un aspect naturel.

L’eau, comme dans tous les jardins, est un élément important. Ainsi, les ponts sont aussi très communs dans le paysagisme japonais. Enfin, il ne faut pas oublier les jardins de sable auxquels tout le monde pense lorsqu’on mentionne les termes « jardin japonais ».

Histoire de Jardin