Faire un potager sur son balcon

Cultiver en ville ses propres légumes, herbes et fruits, c’est possible grâce au potager d’appartement ! De plus en plus d’individus s’intéressent au jardinage pour mieux contrôler ce qui atterrit dans leur assiette, mais aussi se consacrent à un jardin potager pour lutter contre le stress.

Votre balcon ou toit est-il en mesure de supporter le poids du potager ?

Avant de vous lancer dans votre projet, déterminez si l’espace est suffisamment solide pour soutenir le poids supplémentaire de votre potager urbain. Un balcon classique devrait normalement s’accommoder 350 kilogramme par mètre carré.

Pour un potager sur le toit, il est préférable de confier le projet à un architecte paysagiste. Ce professionnel dispose du savoir-faire et des connaissances des normes en vigueur pour conseiller sur les meilleures solutions d’installations spécifiques pour son potager aménagé sur une toiture.

La clé du succès : choisir des plantes potagères en fonction de l’exposition

Les plantes potagères ont besoin de plusieurs heures d’ensoleillement par jour.
Dépendamment de votre situation, si votre balcon est à l’ombre de grands arbres et reçoit peu de soleil, ou est orienté au nord, optez pour des espèces qui se contentent assez bien de trois ou quatre heures d’ensoleillement quotidien. Demandez des conseils à un horticulteur ou un jardinier professionnel. Lisez attentivement les recommandations indiquées sur les étiquettes des plants au moment de l’achat.

L’idéal est d’exposer les plantes au sud, sud-ouest ou sud-est. Toutefois, veillez aussi à ce que les plantes ne subissent pas de coup de chaleur en plein été, lors de périodes de canicule. Par chaleur torride, vous devriez même rentrer les plantes pour qu’elles ne soient pas incommodées.

Les plantes en pots et jardinières ont besoin de plus d’arrosage que celles en terre. Arrosez deux fois par jour et surveillez la météo. Installez des dispositifs d’arrosage automatique (comme des bouteilles d’eau renversées plantées dans des jardinières).

Comment organiser son potager urbain

Les fabricants rivalisent d’imagination pour créer de superbes carrés de potager design. On peut aussi récupérer une panoplie d’objets pour cultiver sur le toit des immeubles ou des balcons de dimensions modestes.

Le format le plus pratique pour un petit potager consiste en un carré de potager sur pieds ou roulettes. On en trouve des conceptions design des plus élégantes et pratiques en magasin. Les carrés de potager sont offerts en de jolies couleurs pimpantes et peuvent accueillir jusqu’à 16 plantes différentes de petite ou moyenne taille.

Utilisez les murs extérieurs en y adossant de veilles palettes de bois, sur lesquelles vous pourrez créer un potager vertical. Suspendez des jardinières et remplissez-les de fraisiers ou d’herbes aromatiques.

Recyclez des caisses de bouteilles de vin ou des paniers en osiers pour créer des carrés de potager. Récupérez des boîtes de conserve de grand format et suspendez-les à l’aide d’un crochet le long de la rambarde ou garde-corps du balcon.

Les plantes de plus grande taille, comme les tomates, installez-les dans de plus grands pots individuels. Une plante seule dans un pot se développe plus rapidement, car elle a accès à plus de nutriments et d’humidité. Pour des espèces à croissance rapide comme des radis ou laitues, un pot de 15-20 cm peut convenir. Prévoyez des pots deux fois plus grands pour cultiver des framboises, tomates, courgettes et choux de Bruxelles.

Concoctez-vous un jardin en appartement en cultivant des plantes potagères sur les bords des fenêtres, pour profiter des effets déstressant au plus proche de vous.

Pratiquez la rotation des cultures

Dès que vous cueillez une plante, remplacez-la par une nouvelle (de variété différente). Cette technique de rotation des cultures optimisera vos récoltes, mais répondra également aux besoins nutritifs des végétaux. Votre espace de potager urbain sera ainsi mieux exploité. Cela permet d’obtenir de bien meilleurs rendements et de maintenir à sa porter des plantes à l’année longue.

 

Histoire de Jardin