Les jardins d’antan

Pour s’imprégner de la transformation du jardin dans le style contemporain de nos jours, il importe d’en apprendre davantage sur les jardins des siècles passés. D’ailleurs, de nombreux paysagistes s’inspirent des styles adoptés pour les jardin d’autrefois pour aménager les espaces verts d’aujourd’hui.

L’influence apportée par les jardin d’autrefois

Les jardins sont apparus depuis l’époque de nos ancêtres, soit depuis la préhistoire et les civilisations anciennes. Des origines qui sont retracées dans l’Histoire du jardin. Chaque civilisation avait sa propre conception du jardin, quoique l’objectif paraissait être le même : celui de disposer d’un espace de verdure dans lequel les hommes pouvaient exprimer leur art et culture, ainsi que disposer des récoltes notamment vivrières pour leur propre subsistance.

Mais ce sont justement les civilisations qui ont entrepris la transformation du jardin en lui apportant diverses facettes avec toujours le même but : disposer d’un espace de détente, de méditation. Chaque aspect apporté par les jardin d’autrefois est donc différent d’une civilisation à une autre et à chaque époque, l’évolution est telle qu’une transformation du jardin constante a été observée pour nous ramener, finalement, aux styles conférés par les jardins préhistoriques.

Styles inspirés par les jardins des siècles passés

Le jardin antique méditerranéen fait partie des plus connus de nos jours. Ce modèle représente l’histoire gallo-romaine durant laquelle apparurent et furent vulgarisés les végétaux et autres plantes médicinales. Ces types de plantes caractérisaient en effet ce modèle présenté par les jardin d’autrefois.

Pour sa part, le jardin au Moyen-Age puise ses origines chez les moines des monastères de Saint-Fiacre. Ce dernier avait d’ailleurs été désigné saint patron des jardiniers et connu pour ses aptitudes à guérir ce que l’on appela « le mal de Saint-Fiacre » grâce aux plantes qu’il cultivait à l’époque médiévale. Ainsi, ce type de jardin met plutôt en évidence les plantes utilitaires, aromatiques, médicinales et aussi magiques?

Apparu sensiblement à la même époque du moyen-âge, le jardin à la Renaissance est inspiré des styles de jardin à l’italienne avant subir une transformation du jardin à l’époque de Louis XIV en jardin à la française ou classique. C’est donc l’origine du jardin contemporain français avec ses plate-bandes géométriques, ses massifs d’arbustes fleuris, ses plantes en pots, ses allées ainsi que ses plans d’eau.

les jardins des siècles passés et leurs particularités

Tous les dessins et géométries apportés sur les jardin d’autrefois symbolisent un art, un talent, mais aussi l’inspiration du créateur. Autrefois, les jardins servaient d’espace de repos, de méditation et de relaxation. Les massifs et autres parterres ne comportaient que des plantes utilitaires telles que médicinales, qui seraient toutes à quelque chose d’indispensable notamment pour soigner diverses maladies.

Les allées de sable ou de gravier servaient de lieux de promenades aux visiteurs et les différentes pièces d’eau sont des endroits idylliques qui inspirent généralement les artistes peintres ou poètes médiévaux. Les jardins étaient alors les endroits idéaux pour poser son chevalet et reproduire des paysages floraux qui inspirent les modèles contemporains. D’ailleurs, les toiles des peintres de la Renaissance, par exemple, sont devenues des objets d’art et de décoration très prisés et qui sont préservés dans les grands musées et galeries du monde.

Quoi qu’il en soit, force est de constater que les styles de jardins d’antan sont de plus en plus privilégiés par les paysagistes de nos jours et reproduits dans de nombreux sites et monuments historiques tels que les châteaux d’époque qui comportent des jardins en labyrinthe, entre autres.

Pour en savoir plus :
Histoire de Jardin