Un jardin en appartement

Vous vivez en appartement et vous aimeriez cultiver des plantes pour pouvoir en profiter et récolter de bons fruits et légumes ? Dites-vous qu’il est tout-à-fait possible de réaliser un potager dans un appartement, même si vous n’avez qu’un petit espace disponible. Suivez les conseils suivants pour savoir comment faire.

Comment réaliser un jardin intérieur ?

Pour créer un jardin en ville, notamment en appartement, sachez qu’il y a certaines règles à respecter car vous ne disposerez pas des mêmes conditions de luminosité et de température qu’en extérieur. Vous devez donc veiller à :

  • bien choisir l’exposition du potager ;
  • opter pour les bons contenants ;
  • privilégier les produits bio ;
  • arroser régulièrement.

L’idéal est de faire un potager sur son balcon pour y placer votre carré potager. Si vous n’en n’avez pas, les plantes ayant un besoin vital de lumière, choisissez un endroit bien ensoleillé, ou avec une bonne luminosité, par exemple à proximité d’une fenêtre. Il faut prendre une parcelle pour faire un potager et ce lieu sera dédié uniquement au jardinage. Prenez garde à ne pas le placer trop près des meubles pour ne pas les mouiller lorsque vous arroserez.
Concernant le contenant, prenez une cagette, un bac à fleurs, une jardinière ou assemblez 4 planches pour créer les bordures de votre petit potager. Mettez des billes d’argile au fond qui serviront à drainer l’eau et disposez ensuite du terreau par-dessus.
Profitez-en pour créer un jardin et entièrement bio, avec des produits 100 % écologiques qui préserveront votre santé. Donc n’utilisez pas d’herbicide, de pesticide ou tout autre produit chimique.
Vos plantes auront plus besoin d’eau que si elles étaient situées en extérieur car votre contenant dans l’appartement sera moins profond, par conséquent vos végétaux auront moins de minéraux et nutriments à leur disposition. Ils auront tendance à se dessécher plus vite, il faudra donc les arroser plus souvent.

L’envie d’un espace vert en appartement : passer du rêve à la réalité

Une autre règle importante consiste à bien associer les plantes ensemble. Ainsi, il sera plus facile pour vous de combattre les maladies et parasites naturellement.
Vous devez savoir que certains végétaux ont besoin d’un peu plus de place que d’autres avec des racines qui s’enfoncent plus dans la terre, choisissez dans ce cas un contenant plus profond.
Plantez ensemble les légumes qui s’accordent bien comme les oignons et tomates, les poireaux et carottes ou les radis avec les haricots par exemple.
Si les végétaux sont bien exposés à la lumière, vous pouvez planter quasiment tout ce qui vous fait plaisir, des fraisiers, des radis, des poivrons, des tomates…
Si vous voulez juste des plantes d’agrément, les plantes faciles d’entretien comme les sedums ou les cactus peuvent fleurir même en hiver et n’ont presque pas besoin d‘arrosage. Les bégonias, azalées et orchidées apporteront de jolies couleurs à votre intérieur.
Si vous n’avez pas beaucoup de place et voulez bichonner vos fruits et légumes, vous pouvez créer spécialement un mur végétal pour son entretien.
Vous y placerez de petits contenants dans lesquels vous pourrez planter des légumes ‘feuilles’ tels que les salades et les épinards qui font peu de racines.
Pour les poivrons, concombres et tomates, un pot plus large et plus profond sera nécessaire (au moins 20 cm de profondeur) et vous devrez placer un tuteur pour que la plante tienne bien en poussant.
Les radis, carottes et betteraves doivent avoir de la place pour se développer convenablement.
Pour agrémenter vos plats, réalisez un contenant avec des herbes aromatiques (thym, basilic, ciboulette…). Par contre, elles doivent disposer de suffisamment de lumière et être arrosées souvent.

Pour en savoir plus :
Histoire de Jardin